Membre de l'équipe interclubs Seniors 3ème ligue:

  1. Alexandre Barblan R5
  2. Norbert Fuchs R7
  3. Philippe Rochat R8
  4. Peter Eugster R8
  5. Piero Barzisa R8
  6. François Schuwey R9
  7. Stuart Ellerby R9
  8. Stephan Houyoux R9
  9. André Morel R9

Calendrier des matches:

  • Samedi 4 mai sur les courts du TCCG contre Monthey
  • Samedi 11 mai à Puidoux
  • Samedi 25 mai à Genève-Champel
  • Samedi 1 juin sur les courts du TCCG contre Aigle
  • Dimanche 9 juin à Morges

Lien Swiss Tennis sur les résultats de notre Groupe S3

Les seniors sur le podium

Dimanche 9 juin nous avons disputé notre dernière rencontre IC 2013 sur les courts du TC Morges.
Un club plein de mauvais souvenirs pour moi et pour d’autres  membres de notre team (des défaites et des blessures) alors je dois dire que je n’étais pas spécialement heureux d’y revenir.

Heureusement l’incroyable motivation et joie de vivre de notre équipe ainsi qu’un soleil radieux et un accueil chaleureux du capitaine du TC Morges ont très vite chassé les mauvais souvenirs.

Notre équipe 2013 à vécu une saison assez particulière avec des blessures et des absences en pagailles mais nous avons fais contre mauvaise fortune bon cœur et sommes resté fidèle à notre philosophie de départ : tout le monde joue et se fait plaisir, le résultat n’est pas le plus important

Philosophie d’autan plus facile à appliquer pour la dernière rencontre qu’il ne nous restait que 5 joueurs disponibles.

L’ordre des rencontres est fixé par le capitaine de Morges……….sur les courts 1,2 et 3 les joueurs numéros 1,2 et 3 mais pour une raison inexpliquée ( l’âge peut-être ou le manque de champagne J) on à réussi à se mélanger les cordages mais heureusement que les capitaines veillaient au grain et ont pu rétablir l’ordre de jeux.

Norbert toujours aussi élégant et agréable à voir jouer se mesurait à un R7 assez solide au tennis pas forcément très conventionnel mais diablement efficace. Après un premier set acharné mais perdu 5/7 Norbert tel un crack boursier s’est effondré dans le deuxième set laissant la victoire à son sympathique et très fairplay adversaire du jour.

Piero le roi de la Brocante nous à fais le plaisir de quitter son superbe stand pour venir jouer un simple……..en même temps il n’a pas eu le choix……………..un grand merci à sa charmante épouse Sabine pour la flexibilité de leur organisation.
Si l’adversaire de Piero eu été habillé tout en blanc on aurait pu croire qu’il arrivait tout droit d’une académie te tennis anglaise adepte de la bonne vielle prise marteau pout jouer tous les coups.
Ceci dit il était trop fort pour Piero qui à fait preuve d’une belle combativité et qui s’est battu afin de luis poser le plus de problèmes possible et ce malgré une tentative d’agression au boulier de la part de son adversaire………….bien involontaire il en va de soit. 

Si je vous dis 3 services perdus dans le premier set, des doubles fautes en veux-tu en voila, des semelles de plomb mais un short avec poches et un coup droit de R4…non de R5…….vous me répondez, Philippe bien sur !
Face à un adversaire bien plus faible mais diablement appliqué et très sympa Philippe s’est compliqué la vie -  comme quand vous essayez de monter un meuble IKEA sans lire la notice ou sans utilisé les vis fournies pour l’assemblage – d’une manière, pour moi , encore totalement incompréhensible.
Finalement il s’est imposé assez facilement bravo pour le premier point du TCCG.

Peter succédait à Piero sur le court 2 et fidèle à son habitude il nous à montrer un tennis agressif et une combativité admirable…………….parfois j’oublie que nous ne sommes plus des juniors et je vous assure que de voir des joueurs de plus de 60 ans s’investir physiquement comme le font Peter et Stuart cela force l’admiration et le respect.
Malgré tout ces efforts Peter s’incline contre un adversaire bien plus jeune au tennis posé sans grand déchets.

Sur le court numéro 3 et après environ 30 minutes d’échauffement Stuart et son adversaire était prêt à en découdre…………….j’ai bien cru qu’ils allaient finir par oublier de jouer le match J
Stuart prenait le commandement des opérations et ne laissait aucune chance à son adversaire de revenir dans un match ou les deux protagonistes ont eu quelques problèmes pour tenir le décompte des points et des jeux à jours………….vraisemblablement le manque de champagne et de saumon pour le petit déjeuner. Mais une belle victoire et un deuxième point bienvenu.

Une fois encore les doubles devaient être décisifs.

Norbert et Peter en double numéro un et Stuart et Philippe en numéro deux. Résultat une victoire partout et une défaite 3-4 pour le TCCG mais une troisième place de groupe qui conclu une saison très positive.


Il y a trois ans nous avons monté cette équipe pour le plaisir de jouer au tennis et le plaisir encore plus grand de partager des moments d’amitié, de convivialité et de franches rigolades. Résultat un record de 10 rencontres gagnées pour 3 défaites……………..le sport c’est si simple quand on le pratique avec plaisir.

Alors un énorme bravo et merci à tous les membres de l’équipe senior du TCCG pour votre participation, merci à François pour les photos, merci à Dédé notre fan numéro un et un immense merci aux DAMES pour les salades et les dessert divers qui viennent garnir les tables du TCCG tout au long de la saison.

Nous remercions tous nos adversaires pour les bons moments passés en leur compagnie et nous réjouissons de  recroiser ou pas (promotion pour le TC Puidoux) leur chemin en 2014.

Merci aussi au comité du TCCG pour le soutien financier et la mise à disposition des courts pour les entraînements.

Que la saison estivale de tennis vous soit agréable et en route pour  les IC Senior 2014.

Amitiés
Captain Alex

Chers  amis du TCCG,

Une nouvelle saison d’Interclubs à débuté ce week-end sur les courts du TCCG et avec un certain succès je dois dire puisque l’équipe Sénior s’est imposée sur le score de 4 à 3 contre la fort sympathique équipe de Monthey.

C’était la deuxième visite des Montheysants sur nos courts et malheureusement pour eux le scénario de 2012 c’est répété avec toutefois certaines différences.

2012 marquait l’arrivée de notre ami Norbert avec son revers slicé dévastateur et sa prestance digne des valeureux mousquetaires vainqueurs de la coupe DAVIS.

Norbert étant passablement absorbé par son travail, il n’a pu défendre sa victoire acquise en 2012, mais une bonne équipe sait pallier à l’absence de l’un de ses piliers.

Et c’est notre François national – hé oui le TCCG à son François tout comme le Vatican – qui pris brillement la relève de Norbert en délivrant une prestation solide emprunte de concentration et de coups dévastateurs pour son adversaire du jour, le capitaine du TC Monthey.

Comme je le disais une bonne équipe doit pouvoir se réorganiser et s’adapter en tout temps afin de faire face aux défections ou aux empêchements de dernière minute.

C’est pourquoi j’ai profité d’une rencontre sur la terrasse de notre restaurant local pour finaliser un transfert de dernière minute et intégrer Stephan notre nouvelle arme secrète issue de la grande école Belge de tennis.

Le mercato 2013 du TCCG devrait servir d’exemple aux PSG car chez nous les joueurs doivent payer pour jouer et en plus ils deviennent fournisseurs officiels de boissons en tout genre…………merci Stephan pour les bouteilles de Champagne et bravo pour cette belle entrée en matière.

Ta victoire sur une figure de l’économie Valaisanne, j’ai nommé le roi du tunnnnnning automobile et garagiste de renom Monsieur Régis U., envoie un message clair à tous nos adversaires………tu as toujours une frite d’enfer. ( oui bon je sais elle est facile, promis je la referai plus)

Les autres rencontres de simple furent plus ou moins une formalité que ce soit pour le TCCG ou le TC Monthey.

Résultat des courses après les simples Chéserex 3 , Monthey 2 tout allait se décider dans les doubles.

Après un échauffement impressionnant de régularité Peter et Stuart livrèrent une belle résistance face à une équipe plus forte.

Piero et votre serviteur affrontaient deux routiniers du double, malins, tacticiens utilisant des tactiques de déstabilisation mentale sortie en droite ligne du manuel de guerre psychologique utilisé par les forces spéciales d’interventions du canton du Valais………….du lourd, du très lourd.

Mais face à ces manœuvres d’intimidation et malgré un coude défaillant les représentants du TCCG imposèrent une nouvelle fois leur suprématie rapportant ainsi le 4ème point.

Les efforts sportifs étant terminé il était temps de lancer les festivités, douche froide et panne de lumière dans les vestiaires motivait tous les acteurs de cette journée tennistique à se pointer rapidos à l’apéro.

Un apéro au Champagne, on commence à devenir un poil bourgeois au TCCG, suivi d’un festin de grillades, de salades diverses et de desserts maison cuisinés avec amour par les épouses de nos tennismen…………..ouais bon moi je l’ai fait tout seul mon guacamole étant donné que Twister ne fait pas la cuisine.

Un grand merci et bravo à toute l’équipe pour une belle journée de tennis, d’amitié et de rigolade.

Un énorme merci aux dames pour le coup de mains et le ravitaillement.

Et pour terminer merci au TC Monthey car pour avoir du plaisir sur un court il faut être deux et vous êtes vraiment très sympa, merci à votre marraine pour son sourire et les croissants au jambon. Bonne chance pour la suite de la saison.

 

Nouveauté je vous proposerai après chaque rencontre de l’équipe sénior(en fin de résumé) un petit concours réservé aux membres du TCCG et totalement interdit aux membres de l’équipe senior.

Il y aura des petits prix à gagner, veuillez me répondre par écris au mail suivant :  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Qui suis-je ?

En se samedi 4 mai :

 

  • Je suis arrivé en retard au rdv de l’équipe
  • J’ai déposé mon sac au club mais j’ai oublié mes raquettes
  • J’ai commencé mon match avec un short sans poches
  • J’ai changé de short (merci Piero) mais je me suis aperçu que j’avais oublié le sous-vêtement

 

Vous pouvez choisir parmi les membres de l’équipe senior le premier à trouver la bonne réponse gagnera une boîte de balles.

Petit rappel à l’attention de tous les joueurs de tennis, pour pratiquer notre sport il vous faut :

  • Une raquette cordée
  • Des balles
  • Un short / jupe + sous-vêtements
  • Un t-shirt
  • Une paire de chaussettes
  • Des chaussures de tennis
  • Un sac de tennis
  • Une casquette
  • Une bouteille d’eau
  • Un ou une partenaire
  • Etre membre du TCCG

Ou sinon vous pouvez toujours compter sur les copains pour vous équiper en urgence une fois le match commencé.

Que la force de la balle jaune  vous procure joies et victoires. Restez branché pour la suite de nos aventures

Alex

Journée grise pour les seniors du TCCG:

Les week-ends se suivent mais ne se ressemblent pas.  Après une entrée en matière plutôt réussie face au Tc Monthey nous rendions visite au TC Fairplay Puidoux en se samedi 11 mai.

Les joueurs de Puidoux venant d’atômiser le TC Morges deux jours auparavant nous nous attendions à une rencontre difficile.

Comme je le disais dans le résumé de la semaine dernière la qualité des grandes équipes sportive est de pouvoir s’adapter en l’absence de certains de ses  joueurs. C’est donc sans Norbert, joueur au style raffiné et amateur de bons vins et sans Stephan représentant valeureux du royaume de Belgique au tennis offensif et élevé au Champagne que nous nous rendions sur les terres du Tc Puidoux.

Puidoux la commune au 73 hectares de vignes qui s’étend des bords du Léman jusqu’au canton de Fribourg. La particularité de cette commune est de ne  pas avoir de grosse agglomération mais une multitude de hameaux et de fermes isolée disséminées autour du village. La région est connue, non seulement pour son vignoble mais aussi pour son magnifique golf et le très agréable lac de Bret.

Le tennis un sport facile ou difficile, un sport plaisir ou prise de tête, un sport salutaire ou dangereux et bien les seniors du TCCG ont répondus  à toutes ces questions en seulement 7 matchs.

Cela fait peur !!!!!

Comme le suggérait Stuart : « ne devrions nous pas nous attacher les services d’une psychologue sportive » ………..réponse du capitaine « on ferait mieux d’acheter une grosse caisse de bière »

Est-ce grave docteur ?

Mais regardons en détail les réponses fournies par les différents acteurs du jour et une fois n’est pas coutume je vais commencer par celle de votre serviteur.

Le tennis c’est facile…………….quand on regarde le capitaine des seniors du TCCG on pourrait facilement le penser, les coups sont clairs, précis, puissants et la tactique de jeux bien pensée  bref un bonheur à regarder et un cauchemar pour l’adversaire(oups j’en fais un poil trop vous dites…m’en fou) résultat une victoire 6/1-6/1 contre un adversaire fort sympathique  au style tennistique tout en harmonie et en toucher un vrai plaisir à voir jouer.

Le tennis c’est difficile…………..ben oui quand on commence à trop réfléchir et que l’on ne croit pas assez en ces qualités. Certes l’adversaire de Philippe était coriace,  bien présent physiquement et même si certains de ces coups piquaient comme des aiguilles il était possible pour notre Philippe d’obtenir un meilleur résultat……………ton pire ennemi c’est toi-même cher ami.

Le tennis c’est facile………….depuis le début de saison François répond clairement oui. La précision de ces coups nous montre qu’il tien une forme olympique. Bravo belle victoire sur le capitaine adverse qui à montré une certaine allergie à tes amorties………..tu aurais pu lui proposer ton spray anti asthme.

Le tennis c’est une prise de tête…………………..qu’en penses-tu mon ami Piero, pas simple de décrocher la lune quand on fait du tennis social de surcroît face un adversaire doter d’un touché digne de notre Rodger national. Tu te demande se qu’est le tennis social, s’est simplement le fait de remettre continuellement la balle sur ton adversaire lui donnant ainsi la possibilité de jouer sans trop d’effort…………….essaie les zones du court ou il ne se trouve pas normalement cela devrait déboucher sur des points.

Ceci dit un grand bravo pour ta prestation en double et ce même si nous n’avons pu aller au bout du match.

Le tennis c’est un plaisir……………………….vous voulez un exemple venez regarder jouer Peter, il court comme une gazelle, se bat comme un lion, s’encourage et félicite son adversaire pour ces bons coups. Son jeux respire la joie de vivre, le plaisir de faire du sport et c’est se que doit être le tennis à notre niveau  même si la victoire n’est pas au rendez-vous.

Pas facile d’affronter le sosie de Kojak au service Isnerien.

Le tennis un sport salutaire ?  Sans aucun doute car le sport est nécessaire à l’équilibre de nos vies et 5/6 de l’équipe du jour seront d’accord avec moi.

Le 6ème restant vous dira que c’est plutôt dangereux quand cela se termine par un tendon arraché et un coude en morceaux…………………aie et une opération une.

Si vous connaissez une psychologue du sport,  de préférence blonde et  célibataire, intéressée par l’étude de nos cas n’hésitez pas à lui dire de me contacter…………..c’est le côté blonde et célibataire qui m’intéresse car pour le reste les seniors du TCCG se débrouillent très bien et n’on besoin de personne pour prendre du plaisir sur les courts de suisse romande.

Surtout les amis ne changez rien sinon je ne saurai plus quoi écrire après nos rencontres.

Bravo à l’équipe senior du Tc Puidoux et merci pour ces bons moments, nous vous souhaitons bonne chance pour la suite de ce championnat et au plaisir de ne pas vous revoir en 3ème ligue l’année prochaine.

Le concours de la semaine : Qui suis-je ?

Trouvez le nom de ce joueur de l’équipe senior et gagnez une boîte de balle en envoyant la réponse par mail à  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

  • Taille 189cm
  • Poids 107 kg
  • Gaucher
  • Grade capitaine
  • Accompagné de Twister

La réponse au concours de la semaine dernière est       Philippe Rochat l’homme au short sans poches.

Les Vaudois à l’assaut de Genève

En 35 ans d’interclubs je ne souvenais pas avoir joué au mois de décembre. En effet la météo hivernale du mois de mai nous à plongé dans une ambiance proche d’une nuit du 11 au 12 décembre 1602.

En ce samedi matin les seniors du TCCG tel l’armada Savoyadre s’apprête à partir à la conquête de la forteresse genevoise…………..celle du TC Genève-Champel.

Le commando embarque à bord de véhicules banalisés mais non mois luxueux histoire de ne pas trop se faire remarquer.

Votre serviteur et Norbert ( le Baryshnikov du tennis moderne) ouvrent la voie a bord d’un engin furtif digne de Dassault aviation. Suivi par les transports de troupes.

L’approche stratégique de la forteresse genevoise se passe dans de bonnes conditions avec un vol en formation sous la couverture radar et une approche toute en douceur. 
Au bout d’un chemin étroit entouré d’une abondante végétation s’ouvre un espace laissant apparaître le bâtiment fortifié, l’atmosphère est pesante et humide cela sens le traquenard.

Nous débarquons des véhicules prenons notre matériel et commençons l’approche finale.
C’est un commando décontracté mais prêt à en découdre qui s’infiltre au sein de la forteresse et se fond dans la masse………pas difficile nous sommes seuls.

Derrière le bar la mère Royaume nous lance un regard sournois, je me demande si nous ne sommes pas repérés.
Puis arrivent les ennemis, tous vêtus d’une drôle de manière comme si ils avaient été réveillés de toute urgence.
L’un d’entre eux s’approche et m’adresse la parole avec un accent pire qu’une arme chimique ( de dieu de dieu…….on est à Genève) et me dis : « vous devez être nos adversaires vu la rangée de voitures aux plaques VD sur notre parking »………la poisse nous étions découverts fini l’effet de surprise il va falloir livrer un combat face à face et ce au cœur même de la forteresse.

Il est temps d’organiser l’offensive et de montrer qui nous sommes.
Norbert. Setphan et Stephen notre renfort du MI6 - si les Savoyards l’avaient eu en 1602 la Suisse aurait sans aucun doute perdu Genève – ouvrent le feu.

Stephen attaque à l’arme lourde et pilonne la courtine reliant le bastion de l’Oye à la porte de la Monnaie et ce avec un succès fulgurant puisque une heure plus tard son adversaire rend les armes avec les honneurs (6/1-6/0).

Stephan notre encaveur Belge a choisi une stratégie digne d’un chirurgien plasticien, tout en précision et tranchante comme un laser.
Le mur de la Corraterie ne résiste que partiellement et fini par cédé après une petite heure d’un combat inégal.

Norbert tout en finesse et légèreté essaie d’endormir son adversaire mais se dernier arrive à donner l’alerte et fait sonner la Clémence ( la cloche de la cathédrale St-Pierre) signal de révolte.
La première perte du jour pour l’envahisseur vaudois.

La deuxième vague de notre attaque est composée de Piero et Philippe.

Piero à décide d’attaquer le rempart de front et par l’effet de surprise il écrase la résistance adverse avec force et le laisse estourbi. Cependant la révolte sonnée par la Clémence redonne des forces à son adversaire et Piero se voit renvoyé au pied du rempart de la Corratrerie.

Philippe voyant que l’adversaire se regroupe et organise sa défense se bat corps et âme ( c’est pour le texte car en réalité il fait plein de c……) décide tel Isaac Mercier de couper la corde et d’abattre la herse s’assurant ainsi la victoire.

L’estocade finale est portée par les équipes de doubles qui prennent possession de la forteresse et confirme un large succès pour le TCCG.

Cette belle journée se termine par un sympathique repas en compagnie de l’équipe non moins sympathique du TC Genève-Champel que nous remercions pour son accueil et sa jovialité.

Nous leur souhaitons bonne fin de saison et au plaisir de les recevoir chez nous l’année prochaine.

Cette journée fut malheureusement assombrie par une triste nouvelle car nous avons appris le décès de Jean-Michel Balmer le capitaine de l’équipe de Monthey à qui nous présentons toutes nos condoléances.
Que la force soit avec vous en ces moments difficiles, nous pensons à vous et vous souhaitons une belle fin de saison IC.

Les Seniors toujours en course

 

Samedi 1er juin 6h30 je me lève et me rends directement à la fenêtre de ma chambre pour prendre la température et scruter le ciel.

Une vague de fraîcheur remplis la pièce et fini de me réveiller……bienvenu en hiver.
Je suis surpris par le fait qu’il ne pleut pas et la jolie trouée de ciel bleu par laquelle un rayon de soleil vient  frapper la fontaine de notre si beaux village. Aurait-on la chance de pouvoir jouer contre nos amis du TC Aigle ?
Un petit coup d’œil sur l’image radar du site landi.ch pour voir que le bout du lac Léman ou Genfersee sera toute la journée en marge des perturbations.
Que faire ? Dois-je prendre le risque de faire venir l’équipe d’Aigle ? Pas le temps de trop réfléchir car mon téléphone sonne, c’est Enri le capitaine adverse.
Après une courte concertation nous décidons de maintenir la rencontre et de nous retrouver comme convenu à 9h30 pour débuter les rencontres.

Vite j’écris un sms à tous les joueurs pour confirmer le rdv de 9h00 au club pour un petit déjeuner en équipe.
Et quel petit déjeuner…………..Champagne et Saumon selon la tradition des Interclubs Belges, de quoi nous donner des forces ou nous mettre sur le toit avant même d’avoir frapper la première balle.

Je vous dis pas les têtes de nos adversaires quand ils nous ont vus carburer au champagne.
Une nouvelle forme d’intimidation ou d’autodestruction on verra sur le court.

Malgré l’humidité ambiante digne d’une matinée estivale londonienne et après avoir offert ä nos adversaires un bon café et des croissant je lance (pas très loin les courts sont à côté de la buvette J) les premiers matchs.

Stephan, Peter et Philippe on le plaisir de commencer cette avant dernière journée d’interclubs.

Philippe doit faire face à un adversaire de taille au prénom nordique, armé d’un service de Viking et ho surprise capable de renvoyé plein de fois la balle de l’autre côté du filet ce que les jambes de Philippe ont du mal à comprendre car après 3 ou 4 échanges elles décident de ne plus répondre aux commandements du cerveau de notre amateur de bons vins.
Je me permets de lui faire remarquer que quand la balle revient de son côté il serait bien de la jouer. Mais rien à faire le champagne n’a pas eu l’effet escompté et Philippe dois rendre les armes en deux petits sets.

Stephan fidèle à son habitude assomme son adversaire avec des frappes précises et un slice de revers dévastateur s’adjugeant ainsi sa troisième victoire en simple cette saison.
Vive la Belgique.

Peter toujours aussi motivé fait face à Enri le capitaine du TC Aigle et lui oppose une jolie résistance. Leur jeux très similaire donne lieu à de longs échanges souvent très engagé physiquement et se terminant par la prise du filet. Malheureusement Peter commet trop de fautes directes et perd le premier set.
A l’entame de la deuxième manche Peter à le coup de génie de la journée, il décide de faire bouger plus son adversaire et lui décoche une superbe balle amortie, Enri en féroce compétiteur se lance à pleine vitesse vers cette balle ne voulant pas laisser ce point à Peter.
Mais soudain sur un appui plus prononcé c’est l’accident, le claquage du mollet droit la douleur le stop net dans sa course.
Après quelques minutes de repos c’est l’abandon et la victoire pour Peter assortie d’une perf R7.

La deuxième vague du TCCG est entièrement British avec aux commandes de la Royal Air Force Stuart qui tel une escadrille de Spitfire pilonne et écrase la résistance adverse lui fournissant une jolie bicyclette pour rentrer à la maison.

La Royal Navy est représentée par Stephen et c’est un combat naval très indécis qui se joue sur le court numéro un du TCCG.
Malgré quelques torpilles bien ajustées et certaines salves de canon de 105 au service notre ami Stephen fini par sombré devant les coups précis et tout en finesse de Pedro le prof du Tc Aigle.

Les doubles vont décidés de la victoire et heureusement il ne faut pas attendre longtemps pour que la paire magique (légèrement champagnisée) formée de Piero et Philippe rapporte le 4ème point et la victoire pour le TCCG.

Que dire du dernier double si se n’est……….bande de bip,bip.bip,bip,bip et re bip vous avez eu 5 balles de match et bravo à Pedro et Sven du Tc Aigle pour n’avoir rien lâcher.

Nous sommes à la deuxième place du groupe et signons (ce  avant même la dernière rencontre) notre troisième saison gagnante d’affilé.
Un grand bravo à tous pour ces superbes résultats, il nous reste à battre Morges dimanche 9 juin sur leurs terres et nous assurer définitivement cette deuxième place.

Nous remercions le TC Aigle pour cette sympathique journée, les franches rigolades et leur souhaitons plein succès pour leur dernière rencontre.

Enri soigne toi et prépare nous un joli tournoi de fin de saison, je crois que nous seront deux ou trois à participer.

Un grand merci aux DAMES pour les salades et desserts qui nous ont régalés.

A dimanche

Alex